Vous êtes locataire

Quitter son logement

Donner son congé

Envoyez-nous obligatoirement une lettre recommandée avec accusé de réception.
Votre congé doit être signé par tous les titulaires du bail.
La durée du préavis est, dans le cas général, de 3 mois, à compter de la réception du courrier par les services d’IRP.

Toutefois, le préavis peut être réduit dans certains cas sur présentation d’un justificatif à 1 mois :

  • Si votre logement est situé en zone tendue

  • Si vous perdez involontairement votre emploi

  • Si vous bénéficiez d’une mutation professionnelle (sauf pour les locataires exerçant une profession libérale)

  • Si vous retrouvez un emploi à la suite d’une perte d’emploi

  • Si vous trouvez un premier emploi

  • Si vous êtes titulaire du revenu de solidarité active (RSA) ou de l'allocation adulte handicapé

  • Pour raison de santé justifiant un changement de domicile, si vous êtes âgé de plus de 60 ans, ou sans condition d'âge pour les baux signés après le 27.03.2014, sous réserve de produire un certificat médical.

  • Si vous déménagez dans un logement social conventionné


  • Pendant la durée de votre préavis, vous devez permettre l’accès à votre logement en vue d’une relocation le plus rapidement possible.

    --------------------------------------------
    Attention : vous restez redevables du loyer et des charges pendant le préavis.
    --------------------------------------------


    Etat des lieux

    Laissez votre logement et ses annexes (garage, balcon, cave) entièrement vides et en bon état d’entretien et de propreté. Lors de l’état des lieux, un représentant d’IRP décrira avec vous l’état de votre logement, qui sera ensuite comparé avec celui réalisé lors de votre arrivée ; cela permet de déterminer les réparations locatives qui vous incombent. IRP prendra en charge les réparations liées à la vétusté et à un usage normal du logement et de ses équipements.
    A l’issue de l’état des lieux, vous remettrez au représentant d’IRP toutes les clés et badges en votre possession (logement, hall, garage, cave).

    Vous devez impérativement être présent ou représenté par une personne de votre choix munie d’une lettre de procuration dûment acceptée et signée lors de l’état des lieux.
    À défaut, celui-ci sera réalisé en présence d’un huissier. La moitié des frais sera à votre charge.


    Le décompte de départ

    Après votre départ du logement, il vous sera adressé un décompte provisoire, dans les deux mois suivant l’état des lieux de sortie.
    Cet arrêté de compte liste tout ce que vous devez à IRP : les loyers et charges restant à payer, les réparations locatives qui vous sont imputables, et ce qu’IRP vous doit : le dépôt de garantie. Le solde peut être positif ou négatif.
    L’année suivante, un courrier de solde de tout compte vous sera adressé régularisant les différentes provisions de charges versées au cours de l’année précédente.

    Document à télécharger