Vous êtes locataire

Vivre ensemble

La qualité de vie dans les résidences dépend de chacun d’entre nous. Le règlement intérieur des résidences IRP, qui vous a été remis lors de la signature du bail, doit être respecté par chaque locataire. Celui-ci constitue un recueil des règles de vie en collectivité dans l'intérêt commun des résidents. Il appartient à tous les locataires ainsi qu'aux visiteurs de se conformer à ces règles afin d'assurer l'intérêt commun des résidents.


Encombrants : Pour des raisons de sécurité et d’esthétique, il est interdit de déposer et de stocker des objets en dehors des endroits prévus à cet effet, cela peut être dangereux, que cela soit dans les parties communes (évacuation de l’immeuble en cas d’incident) ou les espaces extérieurs (enfants). Prenez contact avec votre gardien (ou à défaut votre mairie) pour connaître les jours de ramassage des encombrants ou l’adresse de la déchetterie la plus proche.


Rangement des poussettes et vélos : Les poussettes et vélos ne doivent pas être entreposés dans les halls d’entrée, ni dans les locaux encombrants, ni sur les paliers et les balcons.


Stationnement : Stationnez sur les emplacements prévus à cet effet (voitures et deux roues motorisés). Il est interdit de stationner sur les voies d’accès et sur les pelouses. Tout véhicule hors d’état de circuler ou systématiquement gênant pourra être enlevé à vos frais.

Les places de stationnements sont à l'usage exclusif du locataire et ne peuvent être prêtées à titre gracieux ni être sous-louées.


Bruit : Évitez les sources de bruit la nuit, entre 22 heures et 7 heures (musique, télévision avec un volume sonore excessif, machine à laver…) et soyez tout aussi vigilant dans la journée. Si vous recevez chez vous ou que vous prévoyez des travaux, prévenez vos voisins.


Propreté : Ne jetez rien par les fenêtres et respectez la propreté des parties communes et des espaces verts. Apprenez à vos enfants à respecter leur logement et leur environnement.


Animaux : Les animaux de compagnie ne doivent pas importuner le voisinage (bruit, odeurs, déjections). Les animaux devront être tenus en laisse dans les parties communes intérieures et extérieures, et ils ne sont pas admis dans les aires de jeux lorsqu’elles existent. Veillez à ce qu’ils ne salissent pas les parties communes et les espaces mis à disposition des locataires. Vous seriez tenus responsable des dégradations occasionnées de votre animal.

La détention de chiens dangereux de première catégorie définie par arrêté pris en application de la Loi du 6 janvier 1999 relative aux animaux dangereux et errants est formellement interdite dans les logements, leurs annexes ainsi que les parties communes des immeubles de la SA HLM IRP
La détention de chiens de deuxième catégorie définie par arrêté pris en application de la Loi du 6 janvier 1999 relative aux animaux dangereux et errants est soumise au strict respect des dispositions des textes susvisés.
La détention d’animaux non domestiques est interdite dans les immeubles de la SA HLM IRP.


Participer à la vie de votre résidence

Tenez-vous informé en lisant les panneaux d’affichage et les courriers diffusés par notre société.
Pour favoriser la convivialité, participez à l’amélioration du cadre de vie, il vous est possible d’adhérer à l’Association des locataires de la résidence (si elle existe).
Il vous suffit de vous renseigner auprès de votre gardien.


Élection des représentants des locataires

Tous les 4 ans, la tenue d’élections permet de désigner les représentants des locataires au Conseil d’Administration. Les candidats, présentés par vos Associations de locataires, sont élus par les locataires au scrutin de liste. Ils deviennent membres du Conseil d’Administration de la Société et participent de droit à la gestion et à l’administration d’IRP.

La concertation locative

Les représentants des locataires sont également membres de droit du conseil de concertation locative prévu dans le Plan de Concertation Locative (PCL).

Validé par le Conseil d'Administration d'IRP, il est obligatoire à l'échelle du bailleur afin d'organiser les modalités de la concertation locative :

  • pose les règles de concertation entre les représentants des locataires et le bailleur,
  • prévoit les moyens financiers et matériels des représentants pour assurer leur mission de concertation.


  • Ce plan instaure et prévoit la composition du conseil de concertation locative (CCL) et représente un outil essentiel dans la transcription de la participation des habitants au sein des activités d'IRP. C'est enfin lui qui définit les ressources financières des associations de locataires en fonction des élections des représentants des locataires.

    Le conseil de concertation locative représente la partie la plus active du PCL. Il réunit les représentants des locataires et les responsables de la société sur différents sujets :
  • les projets patrimoniaux (réhabilitation, rénovation, amélioration de l'habitat),
  • les projets de stratégie de notre organisme,
  • les charges locatives,
  • l'entretien courant, la maintenance et la propreté,
  • la gestion globale du patrimoine et des résidences,
  • la qualité de service rendu,
  • le traitement des réclamations.


  • Il est à noter que le CCL ne représente pas la notre seule manière de concerter. Nous réalisons également des visites en pied d'immeubles et des diagnostics en marchant lors de l'apparition de problématiques. Nous sommes aussi proactifs dans la prévention de ces problématiques à l'aide de notre personnel de proximité et nos 39 bureaux d'accueils des publics.

    Document à télécharger