Vous êtes locataire

Une fois installé

Votre loyer et vos charges

Chaque mois, IRP vous envoie un avis d’échéance valant quittance (aucun duplicata ne vous sera remis). Celui-ci vous informe du montant à payer, incluant le loyer et les provisions pour charges.

Le loyer
Il s’agit de la contrepartie pour la mise à disposition de votre logement. Il est calculé en multipliant la surface du logement (la surface utile ou la surface corrigée) par un prix au m² qui évolue au fil des années.
Pour les logements non conventionnés, il s’agit d’un montant forfaitaire.

Les charges
Les charges sont provisionnées mensuellement en fonction d’un budget prévisionnel de dépenses établi en début d’année.

Elles correspondent aux :

  • consommations personnelles : eau chaude, eau froide, chauffage (dans le cas où votre logement est équipé d’un compteur individuel).
  • charges collectives : chauffage, eau, espaces verts, ascenseurs, parties communes...
  • impôts et taxes pour le compte de l’Etat et des collectivités locales.


  • Elles font l’objet d’une régularisation annuelle, correspondant à la différence entre les provisions versées et les dépenses réelles de l’année. Les documents justificatifs (factures, etc…) sont tenus à votre disposition au siège d’IRP pendant une durée d’un mois à compter de l’envoi de ces régularisations.

    Le Supplément de Loyer de Solidarité (SLS)
    Le SLS ne s’applique qu’aux familles dont les revenus imposables dépassent, un certain pourcentage, le plafond de ressources fixé chaque année par l’Etat pour bénéficier d’un logement social.
    IRP réalise une fois par an une enquête pour déterminer les personnes redevables du SLS et pour calculer le montant dû.

    A défaut d’y répondre, un SLS maximum vous sera facturé.

    Comment payer votre loyer ?

    Vous pouvez régler votre loyer de différentes manières :
  • Le prélèvement automatique : un moyen de paiement permettant d’éviter les oublis, tout déplacement et d’économiser une enveloppe et un timbre. Les dates de prélèvement sont laissées à votre appréciation: le 30 ou le 6 du mois à terme échu.
    Si vous n’optez pas pour le prélèvement automatique, vous devrez régler votre loyer avant le dernier jour du mois par :
  • Chèque postal ou bancaire à l’ordre de la SA HLM IRP à envoyer ou déposer au siège social ou à l’agence d’IRP ; à votre règlement, n’oubliez pas de joindre le talon de l’avis d’échéance.
  • Par Mandat compte ou Mandat cash
  • Virement sur le compte de la SA HLM IRP

  • Pour des raisons de sécurité, le règlement en espèce n’est pas accepté.

    En cas de difficultés pour payer votre loyer

    Si vous rencontrez des difficultés passagères pour payer votre loyer, ne laissez pas votre dette s’aggraver, prenez contact avec votre chargé de clientèle (ou chargé de contentieux) dès le premier mois de retard, il étudiera avec vous les possibilités de règlement de votre dette.

    En ne répondant pas aux rappels de votre chargé de contentieux, vous vous exposez à l’engagement d’une procédure allant jusqu’à l’expulsion.

    Vous pouvez également prendre contact avec les services sociaux communaux et départementaux.

    Aide au logement et à la famille

  • Aide Personnalisée au Logement : Votre logement est conventionné par l’Etat et ouvre droit à l’APL. Elle est calculée en fonction de vos revenus, de la composition de votre ménage et selon des barèmes établis par l’Etat. Cette aide est versée par la CAF à la SA HLM IRP, qui déduira son montant de votre loyer.
  • Aide au Logement : Votre logement n’est pas conventionné, vous percevez directement cette aide, ou elle peut être versée directement au bailleur qui la déduira de votre montant à payer.


  • Pour plus de renseignements, contactez la Caisse d’Allocations Familiales de votre département ou consultez http://www.caf.fr

    Avertissez votre CAF, si :

  • vous changez d’adresse,
  • votre situation familiale se modifie,
  • vous êtes au chômage.
  • l’un des conjoints cesse toute activité

  • Sous certaines conditions, la CAF attribue une prime de déménagement aux familles ayant trois enfants ou plus.

    Votre situation de famille évolue, informez-nous :
  • Si vous vous mariez ou vous pacsez : envoyez nous une copie de votre acte de mariage officiel et d’une pièce d’identité ou titre de séjour en cours de validité de votre conjoint.
  • Si votre composition familiale est modifiée : à la suite de naissances, de mariage, de décès, vous pouvez souhaiter changer de logement. Faites une demande de mutation auprès d’IRP (et de votre employeur si vous êtes salarié).
  • Si vous divorcez : présentez-nous un extrait de la décision de justice précisant l’identité du bénéficiaire de la jouissance du logement.
  • En cas de décès : fournissez-nous une pièce d’état civil mentionnant le décès.

  • Document à télécharger